Avant de commencer cette nouvelle page, je voudrais vous montrez un de mes cactus qui viens de faire sa première fleur de l'année, il s'agit d'Echinofossulocactus coptonogonus, j'en est déjà parlé dans les pages en E

Echinofossulocactus_coptonogonus_fleur__1_

Echinofossulocactus_coptonogonus_fleur__2_

Echinofossulocactus_coptonogonus_fleur

Une bien belle fleur sans parfum, elle ne s'ouvre que le matin à la fraîche, ensuite sur les coups de 11h du mat. elle se referme jusqu'au lendemain, mais grâce à se procédé cela fais déjà 5 jours qu'elle est fleurie.

L'intérieur de la fleur est vraiment particulier très cireux, brillant, rose orangé, les filets des étamines sont rose en allant vers le blanc pour se finir par les sacs polliniques jaunes (étamines).


Revenons a nos Mammillaria

Cochemiea poselgeri ou anciennement Mammillaria poselgeri 

Cochemiea_poselgeri__1_

Cochemiea_poselgeri__2_

Cochemiea_poselgeri

C'est une plante à croissance plutôt lente, issue de bouture de rejet que j'ai fais il y a environ 5 à 6 ans, elle aime la chaleur et les arrosages très espacés.

Attention a ses aiguilles qui ont tendances à vouloir s'accrocher sur n'importe quel support.

C'est une plante qui va débuter sa croissance érigé pour devenir par la suite  presque rampante, la floraison se fait sur des tiges d'une certaine longueur, la mienne n'est pas encore asses longue pour cela, elles apparaissent en couronne autour de la tête de la plante de couleur rouge. Elles mesurent environ 2 cm de long et sont très ouvertes.

La mienne passe l'hiver dans une des serres sans chauffage et sans eau durant toute cette période. Sur les Photos vous pouvez voir son coté bordeaux couleur d'hiver, qu'elle va perdre pendant la saison chaude pour redevenir vert brillant.

Mammillaria elongata cristata 

Mammillaria_elongata_cristata__1_

Mammillaria_elongata_cristata

C'est une plante que j'ai reproduit par bouturage il y a environ 5 ans, je suis content du résultat, vu la croissance toujours lente des cristations.

La forme normale de cette espèce est de forme en touffe, des tiges cylindriques, cespiteuses, ont peu voir sur les 2 photos quelques branches normales qui réapparaissent.

La floraison de cette espèce est blanche et se produit mi printemps début d'été.

La forme cristée est souvent due à une anomalie dans l'organisation des cellules du méristème (méristème = endroit de croissance des végétaux), les cellules ne vont pas pousser pour former une tige cylindrique classique, mais plutôt tout en longueur pour former comme une crête ou un cerveau.

Une plante cristée ne peu se reproduire que par bouturage, les graines récupérés sur une plante cristée, donneront des sujets de forme normale, puisque la cristation n'est pas inscris dans les gènes des cellules au contraire d'une monstruosité.

Un livre tout en anglais aborde sérieusement le sujet des cristations des plantes succulentes il s'agit du livre Teratopia de Gordon Rowley. Très bon livre illustré de nombreuses photos de plantes cristées prisent en pleine nature dans leur milieu d'origine.

Mammillaria gracilis 

Mammillaria_gracilis__2_

Mammillaria_gracilis

Petite plante à croissance également lente, mais qui devient au fil du temps une véritable colonie de petits mamelons blancs très sympa.

Les fleurs sont également blanches, le corps de la plante est de couleur vert clair, mais il n'est presque pas visible de part la quantité d'aiguilles.

C'est une plante que j'ai acquis pour bouturage et qui est avec moi depuis près de 4 ans maintenant.

Elle n'est pas vraiment très délicate dans sa culture, surveiller simplement vos arrosages qu'ils ne soient pas trop fréquents ou copieux.

Mammillaria gracilis cv. Arizona snowcap

Mammillaria_gracilis_cv

Mammillaria_gracilis_cv

Mammillaria_gracilis_cv

J'adore cette espèce, que je possède depuis près de 7 ans maintenant, toujours issue de bouturage.

Les aiguilles n'ont pas du tout le même aspect que l'espèce précédente, elles sont plus grosses, encore plus blanches, disposées en rosettes sur les aréoles et malgré leurs aspects ne sont pas si agressives qu'elles veulent bien le faire croire.

Les fleurs sont blanc jaunâtre, difficile de les voir entre les aiguilles blanches. Elle ne pose pas de problèmes particuliers et se reproduit facilement par bouturage.

Mammillaria magnifica 

Mammillaria_magnifica__1_

Mammillaria_magnifica__2_

Mammillaria_magnifica__3_

Mammillaria_magnifica

Espèce que je possède depuis 5 ans, de croissance beaucoup plus rapide que ses cousines précédentes.

Fortement armée d'aiguilles crochues, quand elle vous tiens elle ne vous lâches plus, j'ai d'ailleurs une grosse appréhension car il va falloir que je lui fasse un rempotage cette année, il faut que je me procure du polystyrène pour pouvoir la manipuler sans trop de problèmes.

Sa floraison est rose et nombreuse, surtout quand la plante est comme la mienne, il y a des fleurs sur quasiment toutes les branches, vrai beau spectacle.

Sur la dernière photo vous pouvez voir les nouveaux rejets qui commencent déjà à apparaître.

Culture des plus simples pour cette espèce.

Mammillaria pringlei 

Mammillaria_pringlei__1_

Mammillaria_pringlei

Jolie petite espèce solitaire, mais redoutable de part ses piqûres et ses aiguilles qui casse facilement.

Sont corps est verdâtre à glauque, protégé par des aiguilles fines et longues d'environ 2cm de couleur jaune.

Les fleurs sont elles de couleur rose, apparaissant entre les mamelons près du sommet de la plante en couronne.

Pas de problème particulier pour cette espèce, que j'ai depuis 5 ans et qui est resté pendant tout ce temps dans un pot de 5.5cm, sa croissance en a été ralentie, mais cette année elle a eu droit à un bon rempotage, je pense donc que cette année sa croissance sera plus importante, à moins qu'elle ne travail sur son système racinaire.

Mammillaria spinosissima v. unpico 

Mammillaria_spinosissima_unpico__2_

Mammillaria_spinosissima_unpico

Belle plante également issue de bouturage de rejets.

Ses aiguilles cassent comme du verre et protègent correctement la plante. Elles sont de couleur blanche voir presque transparentes.

Avec son corps de couleur vert asses foncé, ses aiguilles blanches et ses fleurs roses soutenues, elle nous offres un très beau contraste de couleurs.

C'est une espèce facile à vivre, qui peu se transformée au fil des années, soit sous forme cristée, soit en double tête, il existe également la même espèce sans aiguille qui ne portera pas le nom de M. spinosissima v. unpico mais M. spinosissima v. sunpico.

Voila le voyage des Mammillaria est maintenant terminé, j'espère qu'il vous aura plus.